Se nourrir sans se nuire

J’aimerais partager avec vous ce que j’ai appris au cours de mes lectures et qui m’a ouvert les yeux sur l’importance de faire les bons choix alimentaires. Ce que je vais expliquer dans cet article est tiré du livre Soyez l’expert de votre nutrition du Dr Hafid Halhol qui est très intéressant et donne les clefs pour prendre sa santé en main en s’appuyant sur plus de 300 articles scientifiques. Si ça vous tente de vous le procurer: https://amzn.to/2BEin6n. Il vous permet de prendre conscience de l’importance de s’éduquer sur l’alimentation pour lutter contre les maladies et le vieillissement prématuré. Dans la société industrialisée dans laquelle nous vivons, la tentation est partout avec la standardisation de la malbouffe. Cependant, il ne faut pas oublier que le but des industriels de l’agroalimentaire est de produire du profit quelque soit le coût pour la planète, les gens et la santé publique. Ils utilisent des pesticides, fongicides et autres traitements agricoles, antibiotiques, hormones de synthèse, additifs alimentaires etc. qui polluent l’environnement et nous empoisonnent quotidiennement travailleurs et consommateurs. Je pense donc qu’il est important d’agir et de faire attention à ce que nous mettons dans notre assiette.

Chaque décision alimentaire à un impact direct sur votre santé et chaque bouchée participe à votre auto-guérison ou à votre auto-destruction. Les cellules puisent leurs énergies indispensables à leurs fonctionnement dans l’alimentation et vous conviendrez qu’on peut difficilement être en bonne santé en se nourrissant exclusivement de burgers et de sodas. Le corps n’est pas fait pour accueillir toutes ces substances chimiques qu’on lui ingurgite au quotidien entre le sucre, les graisses saturées, le sel etc. Si vous apportez trop de déchets à votre corps, vous entravez le déroulement normal de votre métabolisme et ce n’est pas parce que vous êtes en bonne santé aujourd’hui que dans vingt ans vous le serez encore. Alors oui, les écarts font du bien mais ne doivent pas devenir une habitude. Aujourd’hui, la plupart des gens vivent la maladie comme une fatalité alors que ce n’est pas le cas, vous pouvez agir avant l’apparition des premiers symptômes grâce à une alimentation équilibrée et variée. Je vais vous présenter ici les trois principales origines des maladies responsables de la mauvaise santé et de l’accélération du vieillissement de la population qui sont l’oxydation, la glycation et l’inflammation chronique.

L’oxydation

L’usure de l’organisme est causée par l’oxydation qui est considérée comme l’accélérateur principal du vieillissement. Elle est impliquée dans de très nombreuses maladies chroniques. Les oxydants « cassent » les protéines qui assurent la résistance et l’élasticité de la peau, il agissent sur la structure du cerveau et contribuent aux développement de maladies neurodégénératives, ils oxydent le cholestérol naturellement présent dans l’organisme, ils cassent votre ADN et favorisent la dégénérescence maculaire liée à l’âge. C’est pourquoi il est très important d’apporter des aliments riches en antioxydants dans chacun de vos repas afin de développer vos capacités d’autodéfense. Plus votre assiette est variée, plus vos défenses sont polyvalentes, synergiques et efficaces. Les aliments riches en antioxydants sont les noix, les amandes, les graines, les fruits, les légumineuses, le gingembre, les baies de goji, le thé vert, le café etc.
Consommez par exemple des tomates, des oignons qui détruisent les cellules cancéreuses. L’ail a la propriété d’activer des gènes impliqués dans le contrôle de l’immunité. Quand vous mangez des brocolis, des carottes, des laitues, des pêches, des abricots certains de leurs antioxydants s’incorporent dans votre rétine pour protéger vos yeux, ainsi en mangeant des caroténoïdes vous protégez votre vision. Ce sont donc des vraies armes indispensables. A contrario, les sources externes d’oxydation à éviter sont le tabac, l’exposition au soleil, l’exposition aux rayons X, la consommation excessive d’alcool, la pollution, le stress, l’ alimentation riche en graisses nuisibles (viennoiseries, beurre, pizzas, viandes grasse, charcuterie, saucisses, mayonnaise, frites, hamburgers…) 

La glycation

Elle correspond à une caramélisation de vos tissus et de vos protéines vitales à cause d’une consommation trop importante de sucre. La plupart des personnes savent que les sucreries sont mauvaises pour leurs santé mais ne connaissent pas les conséquences véritables qui apparaissent souvent tardivement. A chaque fois que vous consommez du sucre, l’excédent non utilisé par vos cellules stagnent dans vos vaisseaux sanguins et dans vos tissus. Le sucre va se coller aux protéines qui composent vos organes qu’il va littéralement caraméliser: c’est la glycation. C’est un mécanisme qui intervient dans de nombreuses maladies chroniques et un vrai booster du vieillissement. Ayez conscience que chaque bouchée de sucre vieillit votre peau mais joue également un rôle dans la genèse des maladies rénales, dans les complications oculaires liées au diabète etc. Selon une étude publiée en 2014, parmi 5000 sujets, ceux qui consommaient 25 cl de sodas trop sucré par jour aurait écourtés leurs espérances de vie de 1.9 ans et de 4.6 ans pour ceux qui en buvaient 60 cl. Les aliments ou se cachent les sucres en excès sont nombreux, ce sont les sodas, jus de fruits industriels, biscuits, céréales du petit-déjeuner, corn-flakes, yaourts, gâteaux, donuts, muffins, brioches, pains au lait, sauces tomates, ketchup et pleins d’autres aliments transformés. Il faut donc avoir une consommation raisonnable et regarder la liste des ingrédients lorsque vous faites vos courses. Le sucre est présent partout et peut porter parfois une appellation différente pour berner le consommateur (maltose, dextrose, sirop de fructose, de maïs etc.). En conclusion, remplacez donc les sodas, par de l’eau, du thé vert ou noir, les aliments raffinés (pain, pâtes, riz..) par des aliments complets, préférez les yaourts maigres natures, manger des fruits, lisez les étiquettes des produits et évitez de consommer trop d’aliments ou le sucre est en tête de liste.

L’inflammation chronique

L’inflammation est un processus de protection de l’organisme. Le débit sanguin augmente vers la zone touchée accompagnée d’une sensation de chaleur, de douleur et d’une tuméfaction. C’est l’inflammation aiguë qui est une réponse naturelle de l’organisme à l’agression et s’éteint généralement à la fin de celle ci. Lorsque l’inflammation persiste, c’est ce qu’on appelle l’inflammation chronique.  C’est le mode de vie et l’alimentation  actuelle qui en est la cause avec notamment les allergies, les infections chroniques, le stress chronique, la sédentarité, les carences alimentaires etc. Dans certains cas tels que l’obésité abdominale par exemple, la graisse abdominale sécrète des hormones inflammatoires, sachez que ce n’est pas une substance inerte mais bien un véritable volcan actif. L’inflammation provoque une combustion lente et silencieuse qui endommage vos tissus, articulations et vaisseaux sanguins et vous ne vous rendez compte de rien jusqu’à l’apparition de symptômes importants.  Intégrez donc dans vos assiettes des aliments anti-inflammatoires qui sont aussi généralement de puissants antioxydants. Les aliments comme le saumon, sardine, huile de colza, huile d’olive, légumes à feuilles vertes, noix, graines de lin etc. sont de véritables boucliers inflammatoires naturels.

En conclusion, adoptez des habitudes alimentaires protectrices pour votre corps et évitez les aliments accélérateurs de vieillissement. Etre informé ne suffit pas, il faut apprendre encore et encore, vérifier par vous même les informations.

Une réflexion sur “Se nourrir sans se nuire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s